Division de la Culture

La culture, moteur de l’accélération de l’intégration régionale et de la dynamisation de l’économie

Conduite de l’action culturelle par la CEDEAO

La culture, secteur à fort potentiel de croissance, est à même d’aider la CEDEAO, afin de passer rapidement de « passer de la CEDEAO des Etats à la CEDEAO des peuples ».

Nanti d’un accord culturel cadre adopté par les Etats en 1987, la CEDEAO travaille depuis bien longtemps au développement culturel de l’espace communautaire, à travers des programmes dans divers domaines.

Une Division culture a été mise en place pour la mise en œuvre et le suivi des actions en matière de culture, sous la coordination d’un directeur et la supervision d’un Commissaire qui est le chef du Département Education, sciences et culture.

Dans les années 2002, la CEDEAO a procédé à l’arrimage de sa coopération culturelle avec le Plan d’action culturel régional du NEPAD. Les programmes prioritaires de la CEDEAO en matière de culture identifiés en 2002 par les ministres de la Culture de la CEDEAO et approuvé par la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement par Décision A / DEC.6 / 3.1, est ancrée sur l’accord-cadre culturel entre les États membres de la CEDEAO sur la base de l’adoption du plan d’action CULTURE du NEPAD.

Le plan d’action couvre tous les domaines suivants de la coopération, l’intégration et le développement :

  • Promotion du développement des ressources humaines et le renforcement des capacités des professionnels de la culture et des parties prenantes;
  • Protection des droits d’auteur et de la promotion des œuvres des créateurs;
  • Promotion des Industries et entreprises culturelles et le fonctionnement d’un marché culturel commun  pour faciliter le mouvement efficace des marchandises et des services culturels;
  • Conservation et en tenant compte du savoir-faire culturel endogène dans le développement de l’enseignement du curriculum;
  • Création et consolidation des festivals régionaux destinés à promouvoir les relations et les échanges culturels plus étroits, la paix et l’unité;
  • Facilitation des échanges culturels continentaux et internationaux, partage des expériences, des idées, de l’éducation et de l’expertise;
  • Développement de la promotion et la protection de nos patrimoines culturels collectifs, y compris les musées et les langues nationales;
  • Mise en place d’une base de données et de réseaux de la culture ;
  • Mobilisation de ressources pour un fonds culturel régional ;
  • Formulation, identification et exploitation des stratégies / programmes communs et des mécanismes de financement appropriés pour la mobilisation des moyens d’intervention et d’autres fins;
  • Organisation des cadres de concertation qui encouragent la formulation du projet commun;
  • Promotion de l’intégration régionale.

Le Programme culturel régional pour la période 2015-2017 couvre quatre domaines :

  • Programme droits d’auteur et droits de la propriété intellectuelle
  • Programme patrimoine et échanges culturels
  • Programme éducation à la culture de la paix
  • Programme développement des industries culturelles

Attentes en matière de culture

Les principales attentes de la division culture sont :

  • Développer l’économie de la culture dans l’espace CEDEAO, à travers le soutien à l’émergence de l’entreprenariat culturel, l’accroissement de la chaîne de production des industries culturelles et l’appui à la dynamisation du commerce des produits culturels
  • Développer les droits de la propriété intellectuelle par la mise en place d’une organisation régionale de la propriété intellectuelle, chargé de la réglementation et de la coordination des aspects liés aux droits d’auteur et aux droits industriels
  • Favoriser et soutenir la protection, la conservation et la valorisation du patrimoine culturel de l’espace CEDEAO, par l’appui à l’amélioration des normes et au développement du patrimoine matériel et immatériel
  • Promouvoir l’éducation à la culture de la paix, à travers la mise en place de cadres d’échanges, de synergies interreligieuses et communautaires, afin de cultiver la paix, la cohésion sociale et l’intégration harmonieuse
  • Développer les échanges culturels dans l’espace CEDEAO, par la dynamisation des évènements et manifestations culturels majeurs et intégrateurs et l’appui à la mise en place d’évènements culturels régionaux
  • Favoriser le renforcement des capacités des acteurs culturels de la région par la mise en place d’une politique de formations adéquate et par l’organisation de sessions de formation dans les divers domaines de la culture et des industries culturelles
  • Accompagner les acteurs culturels de l’espace CEDEAO par des appuis-conseils et le soutien technique et financier au développement de projets intégrateurs

Outils culturels existants ou chantiers actuels

  • Mise en place de l’Académie ouest-africaine des arts et de la culture (WACA)
  • Organisation du Festival ouest-africain des arts et de la culture (ECOFEST)
  • Création de l’Observatoire régional du droit d’auteur (ORDA)
  • Mise en place du Secrétariat permanent de la Propriété intellectuelle
  • Mutation de l’Observatoire régional du droit d’auteur (ORDA) en Organisation régionale de la Propriété intellectuelle (ORPI)
  • Accroissement de l’utilisation des hologrammes à tous les Etats membres
  • Organisation du Forum régional de l’Education à la culture de la paix à travers le dialogue religieux et interreligieux
  • Coproduction de films
  • Soutien aux évènements culturels majeurs de la région
  • Dynamisation du site WEB culturel et du Calendrier culturel de la CEDEAO
  • Mobilisation de ressources financières et développement de partenariats pour l’alimentation et la dynamisation du Fonds culturel de la CEDEAO
  • Poursuite des prix d’excellence dans le domaine de la culture

Partager sur:

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram